Saison 2019/2020

  • Dimanche 29 septembre 2019 - Cantate BWV140
  • Dimanche 24 novembre 2019 - Cantate BWV52
  • Dimanche 19 janvier 2020 - Cantate BWV198 (première partie) - Choral final
  • Dimanche 8 mars 2020 - Cantate BWV198 (choeur final première partie + deuxième partie) - Choral final
  • Dimanche 17 mai 2020 - Cantate BWV130
    Cette cantate sera dirigée par Pau Jorquera, chef des choeurs Contrapunto Vocale de Barcelona, Coral Renaixença de Sant Boi de Llobregat et el Cor L'Aixa d'Arenys de Mar
     

Lieu : Église Saint-Exupère (allées Jules-Guesde, près du Sorano)
Horaires : 17h Répétition publique et commentée / 18h30 Cantate

ENTRÉE LIBRE SANS RÉSERVATION ! (dans la limite des places disponibles)

Vous pouvez aussi retrouver toutes les partitions sur www.bach-cantatas.com
 


Le déroulement d’une cantate

  • 17h : répétition publique « sans filet » de l’Ensemble Baroque de Toulouse et du Choeur Baroque de Toulouse
  • 18h20 : répétition du choral final avec le public, invité à participer
  • 18h30 : interprétation de la Cantate

À la sortie de la cantate, un buffet thématique est offert au public en fonction du numéro de la cantate.

Cantates sans filet, c’est une rencontre !

Une rencontre avec le grand Johann Sebastian Bach tout d’abord, qui nous est si familier et dont l’œuvre immense reste pourtant encore en grande partie à découvrir : nous parcourrons au fil des ans ses quelque 200 cantates, journal intime d’un homme qui exerçait son art avec l’humilité et l’intransigeante exigence du bon artisan.

Une rencontre avec le public ensuite, auquel nous proposons, grâce en particulier à l’engagement bénévole des artistes professionnels qui y participent, ce moment original.

Une rencontre entre musiciens enfin, puisque l’Ensemble Baroque de Toulouse accueille à cette occasion des instrumentistes et des chanteurs provenant d’autres horizons musicaux.

Cantates sans filet, ce n’est pas un concert !

Nous nous réunissons, partition travaillée individuellement, seulement une heure et demie avant de jouer la cantate devant vous. Ainsi espérons-nous retrouver un peu de la spontanéité et de l’urgence qui, sans aucun doute, prévalaient lors de la création de la cantate hebdomadaire que livrait, il y a trois siècles, l’humble et génial Johann Sebastian Bach.